Lettre No. 7

Mai 2021

La lettre de Vaterstetten Mai 2021 Histoire, culture et relations franco-allemande

Cette fois-ci je vous emmène bien au-delà de l’actualité de nos communes. Les statuts de notre association indiquent parmi ses missions premières « l'approfondissement mutuel des connaissances sur le pays, sa population, son histoire, sa culture, ses coutumes et pratiques sportives, sa politique », et c´est la raison pour laquelle je vous propose le portrait d´une personne ayant pendant de nombreuses années occupé un poste clé dans le cadre des relations entre nos deux pays.

Une femme extraordinaire !

Cette lettre rend hommage à une femme extraordinaire, mais peu connue, Brigitte Sauzay, née en 1947 à Toulon, pas loin d’Allauch et décédée en 2003 à Paris. Son importance et son influence sur le développement des relations franco-allemandes pendant plusieurs décennies ne doivent pas être sous-estimées. Historiquement, le « Traité de l´Elysée » signé par Adenauer et De Gaulle en 1963 aura marqué la fin de l’hostilité historique entre nos deux pays et ouvert la voie à l´amitié franco-allemande. Alors que les déclarations politiques marquent symboliquement le début d´une nouvelle période, les réalisations pratiques et les évènements concrets qui en découlent demandent du temps, de l´énergie et de la volonté. Brigitte Sauzay a été la traductrice et conseillère de plusieurs présidents et chefs d’état. Elle avait l’oreille de ceux-ci, elle traduisait leurs dialogues, même lors de tête-à-tête confidentiels. Au delà des mots, elle comprenait les intentions, les motivations et les sous-entendus qu´elle savait alors traduire et transmettre en restant parfaitement fidèle au contenu. Elle était profondément convaincue par l’idée d’une nouvelle amitié entre les deux pays. Elle était charmante, très intelligente et savait convaincre à l´aide de sa large connaissance de nos deux pays, mais restait toujours discrète et en retrait. Ce n’est pas par hasard que les présidents français Georges Pompidou, Alain Poher, Valérie Giscard d’Estaing, François Mitterrand ainsi que le chancelier allemand Gerhard Schröder lui ont tous accordé une même et grande confiance. Elle n’abusait jamais de cette proximité et de cette confiance, mais profondément convaincue que des faits concrets devaient faire suite aux déclarations politiques, elle a oeuvré pour un programme d’échange scolaire entres les deux pays. On ne connait pas le contenu de ses entretiens avec François Mitterand et Helmut Kohl au sujet de ce projet, mais finalement les deux chefs d´état ont accordé un financement à hauteur de plusieurs millions ( Francs/Mark ) à ce nouveau programme d’échange entre lycéens qui pouvait durer de 3 à 6 mois. Depuis la mort de Brigitte Sauzay en 2003, ce programme d’échange scolaire porte officiellement son nom. Elle est également auteure de plusieurs livres et fut co-fondatrice de « l’institut pour la coopération franco-allemande en Europe ».

Voici quelques étapes de sa vie et de sa carrière : Elle avait à peine 23 ans quand elle débuta comme « souffleuse » et traductrice « cachée » derrière le président Georges Pompidou pendant une conférence de presse. Les caméras ne devaient pas la détecter. Après la mort de Pompidou , le président par intérim Alain Poher n´a pas voulu se passer de ses compétences et de sa connaissance des relations franco-allemandes.

Brigitte Sauzay servit aussi Valérie Giscard d’Estaing, mais je n’ai malheureusement pas trouvé de photo la montrant avec le président et son ami, le chancelier Helmut Schmidt. Giscard, qui était né à Koblenz en Allemagne, parlait allemand et anglais. Les deux chefs d’états n’avaient peut-être pas toujours besoin d’interprète.

François Mitterrand estimait aussi les compétences et la connaissance de Brigitte Sauzay dans le domaine des relations franco-allemandes. Elle faisait preuve d´une souveraineté naturelle et était capable d´assurer en parallèle des traductions pour à la fois le président français et son homologue allemand.

 

En deuxième ligne, mais toujours proche du président, cette photo fait preuve de son influence implicite

Le chancelier Gerhard Schröder savait que Brigitte Sauzay avait une connaissance profonde et intime de la politique française et des intentions de ses présidents. Il lui proposa de travailler pour lui en tant que conseillère en relations franco-allemandes et en acceptant elle « changea de bord » , tout en restant loyale et proche des cercles décisionnaires.

Jean Claude Junker, président de la commission européenne de 2014 à 2019, parle parfaitement l’allemand, mais il eu cependant lui aussi recours par le passé aux conseils de Brigitte Sauzay non pas en tant qu´interprète mais en tant que grande spécialiste des relations franco-allemandes. Elle savait si bien déchiffrer les sous-entendus et les arrières pensées !

Et voici, une radiographie du cœur de Brigitte Sauzay !

Lettre No. 6

Mars 2021

Corona – sujet inévitable

Nous sommes envahis d´informations et d´alertes liées à cette crise qui dérange et entrave notre vie quotidienne en Allemagne comme en France ! La campagne de vaccination est en cours, les vaccins et les tests sont disponibles et gratuits, tout le monde attend avec impatience d´entrevoir le bout du tunnel. Pour les personnes n´ayant pas les moyens de se rendre au centre de vaccination d´Ebersberg, un service de transport gratuit est organisé par un groupe de bénévoles. Inutile de se plaindre ou d’en rajouter des tonnes : Les temps sont durs, les confinements sont ennuyeux, mais nécessaires, et j’en passe . . . Cette lettre est exceptionnelle et - pour changer de sujet - voilà une histoire exceptionnelle et extraordinaire mais véridique:

Le voyage de ma Deuch

Ma deuch (« Ente » en allemand) est une dame de 45 ans, fière, mais frileuse, et un jour elle voulut retourner dans son pays natal au climat chaud, à savoir le midi de la France. Sa puissance de 24 Chevaux Vapeur correspond à 2 Chevaux Vapeur fiscaux français. C’est bien supérieur à ma première deuch qui n´en avait que 12 comme ma tondeuse à gazon. Après une dernière révision technique, le réservoir plein et la capote ouverte nous voilà partis de Vaterstetten vers le pays de nos rêves, nous avons mille kilomètres à parcourir. Il fait beau, grand soleil, le temps est sec (heureusement, car les essuie-glaces sont un peu fatigués). Chapeau et crème solaire sont absolument indispensables dans une décapotable : On peut à peine s´y bouger et le vent empêche de ressentir l’effet brûlant du soleil. Sur l’autoroute je pense à la pub classique de Rolls-Royce : « En roulant à 100 km/h dans une Rolls, vous n’entendez que le tic-tac de votre montre ». Réponse de Citroën : « En roulant à 100 km/h dans une 2CV vous n’entendez que le moteur ! » Impossible d’écouter la radio, les boules quies sont même indispensables. La vitesse sur l’autoroute allemande n’étant pas limitée, on se permet de rouler jusqu´à 110 km/h dans les descentes, oouuuiih ! En tout cas, c’est une façon très agréable et détendue de voyager, les Porsches peuvent bien nous doubler à deux cents à l’heure, je ne les envie pas le moins du monde. Lors des arrêts aux stations-service, la deuch se fait sympathiquement remarquée. Elle est admirée pour sa belle couleur bleu-marine et je dois toujours répondre aux mêmes questions pleines de curiosité et de respect. En faisant le plein, le fait d´ajouter quelques gouttes d´un liquide mystérieux dans le réservoir suscite très vite des questions. En blaguant je prétends que cet additif me permet de rouler à 150 km/h, alors qu´il sert tout simplement au moteur très ancien de supporter l’essence sans plomb. Grand étonnement devant le capot du moteur ouvert : Là, toutes les pièces du moteur sont visibles et facilement accessibles. La machine y semble toute petite et ressemble à un jouet d’enfant. Cela est bien différent des voitures modernes où l´on ne voit rien du moteur et où le chauffeur peut seulement remplir le réservoir du lave-glace par lui-même. Une fois la frontière française franchie, la deuch semble respirer et se réjouir. Avec notre vitesse de croisière modérée il semble raisonnable de quitter l’autoroute, ce qui permet également de faire l´économie du péage ! Malheureusement n’ayant qu’une carte routière de l’Europe à une grande échelle et sans système de navigation à bord, très vite je m´égare en plein campagne. Les économies de péage se sont vite avérées inutiles au vu du temps perdu à chercher le chemin retour vers l’autoroute ! Sur l´autoroute française la deuch se fait beaucoup d´amis et nous croisons beaucoup d´admirateurs (et quelques râleurs). Nous roulons à la même vitesse que les camions avec qui une complicité s´installe rapidement. On se double mutuellement, toujours souriants et en se faisant de grands signes tout ceci accompagné d´un concert de klaxons, un vrai spectacle. Pour bien se faire entendre sur la route j’ai installé une corne de brume marine avec compresseur, trouvée auprès d´un marchand d´articles de marine au port de la Grande Motte. Ceci n’est pas tout à fait légal et n’est pas accepté par le contrôle technique (TÜV), mais le son est vraiment puissant et ressemble bien à celui d´un klaxon de camion. Alors que je dépasse un camion -à vitesse lente- je remarque qu’un autre camion bloque la voie derrière nous afin que je ne sois pas trop dérangé par les appels de phares nerveux d’une grosse Mercedes roulant également sur la voie de gauche. Aux stations-service les spectateurs intéressés par ma deuch sont souvent des camionneurs d’un certain âge, français ou belges. Plein de nostalgie et parfois émus, ils racontent que la 2CV fut leur première voiture ou qu’ils ont appris le métier de mécanicien sur cette voiture. On me remercie même d´avoir fait l’effort de bien l´entretenir et de faire ainsi revivre cette voiture française culte. Les bons conseils ne manquent pas, mais un certain respect se fait sentir de la part de mes admirateurs car ils savent certainement que le chauffeur d’une voiture de cet âge doit être lui-même bon mécanicien. . . entretien oblige ! Une fois arrivés dans la vallée du Rhône, voyant les premiers cyprées et oliviers nous avons hâte d’arriver. Cette fois-ci nous n´allons pas à Allauch, mais plutôt dans le Languedoc près de Nîmes (la ville avec l’accent !). Ma deuch garde un très bon souvenir de son entrée en 2014 dans l’arène antique, juste avant les taureaux… ! À l’occasion d’une campagne nationale de prévention contre le cancer un rassemblement de plusieurs centaines de 2CV arrivant de toutes les régions du midi fut organisé. Rassemblement inscrit dans le livre Guinness des records ! Vous imaginez le spectacle de cette file interminable de deuchs traversant la ville et escortée par la police. Ma 2CV se repose maintenant dans la cour de notre maison en attendant la fin du confinement pour voir de nouveau les oliviers, les vignes, la mer et les Cévennes et pour respirer les odeurs du thym, de la lavande et du laurier des garrigues. Elle a supporté ce long trajet, très fiable et sans le moindre problème technique. À la fin j’ai même caressé le volant . . . Elle est bien connue dans notre village, elle est presque unique et je n’ai jamais eu de PV pour stationnement interdit. Par contre, j´ai été une fois flashé pour avoir roulé trop vite dans l’agglomération. 53 km/h furent mesurés par la police régionale, qui ne rigole pas. Les règles pour excès de vitesse sont très strictes (et efficaces) en France et j’ai dû payer 70 € !

Lettre No. 5

Avril 2020

Corona

En Allemagne comme ailleurs le confinement et les contraintes liés à la crise du coronavirus dominent la vie sociale et économique. Les restrictions de sorties ne sont pas aussi strictes qu’en France (distance et durée). Dans les magasins et dans les transports publics les masques sont obligatoires. La Bavière est la région la plus touchée en Allemagne, mais heureusement la gravité de la situation y est encore loin d´atteindre celle connue dans les régions françaises du Grand Est ou d´Île de France.Les dernières informations et chiffres nous donnent même l’espoir que le pire est passé et que nous pouvons envisager lentement un retour à une vie «normale».À partir du 27 avril la plupart des commerces ont pu rouvrir, les écoles et les crèches vont suivre dans quelques semaines. Les restaurants et les hôtels restent encore fermés ‘jusqu’à nouvel ordre’. Pour l’instant tous les grands événements et manifestations sont annulés.Même la fête de la bière -Oktoberfest- vient d’être annulée pour cette année. Ceci est vraiment exceptionnel et représente un véritable choc autant pour les habitués que pour l’économie munichoise. La plus grande fête foraine du monde attendait plus de 7 millions de visiteurs, dont une quarantaine(sic!) d’Allauch. Historiquement ce n’est pas si exceptionnel, car au 19ème siècle l´événement fut déjà par deux fois annulé à cause d’une épidémie de choléra de même que pendant les deux grandes guerres du 20ème siècle où personne n’avait envie de faire la fête.

 

Les jumelages                        

Nos échanges et nos voyages prévus n’auront pas lieu. Nous gardons l’espoir qu’au moins les marchés de Noël nous donneront la possibilité de revoir nos amis français. Nous n’avons vraiment pas de chance car juste cette année une visite des amis d’Allauch était programmée pendant la fête de la bière, visite pour laquelle déjà beaucoup de nos amis français s´étaient inscrits. Sachez qu’une visite pendant cette fête demande beaucoup plus de travail et d’organisation en amont :Il faut réserver (et payer) les places dans les grands chapiteaux presque un an à l´avance(!) et les hôtels – dont les prix doublent- affichent très tôt complet. Heureusement ceci n’est pas un problème pour les Allaudiens qui lors de leurs visites sont logés chez les familles.

 

Les élections municipales

Le 15 mars 2020 ont eu lieu les élections municipales en Bavière. Notre maire sortant Georg Reitsberger ne pouvait pas se représenter, car ayant atteint la limite d’âge qui est de 67 ans pour les maires. Pour le 2ème tour se sont qualifiés Leonhard Spitzauer, chrétien démocrate, et Maria Wirnitzer, social-démocrate.Le 2ème tour a eu lieu 15 jours plus tard, mais en raison de la crise sanitaire et pour éviter tout risque de contamination le scrutin s´est déroulé uniquement par correspondance.La participation fut assez élevée avec 68,19%, peut-être en partie dû au fait qu’il n´était pas nécessaire de se déplacer le jour du vote. Finalement c´est Leonhard Spitzauer (35 ans) qui a été élu avec seulement 168 voix d’avance ! Ceci est remarquable considérant que Vaterstetten compte plus de 25000 habitants Nous félicitons notre jeune, nouveau maire et espérons vivement qu’il s’engagera autant pour les jumelages que ses prédécesseurs !

L’assurance

Je ne peux manquer d´exprimer admiration et respect devant une décision de l’assurance française la MAIF !

Suite à une diminution nette des accidents due au confinement, la MAIF a enregistré un bénéfice de cent millions d’euros pour sa branche d’assurance des véhicules.La compagnie d´assurance a décidé de redistribuer ce ‘bénéfice’ inattendu aux assurés en envoyant à chacun un chèque de 30€ ! Félicitations !!Une telle action de la part d’une grande assurance est du rarement vu et mes amis allemands ont du mal à le croire.

L’étoile au ciel culinaire

Connaissez-vous Tohru Nakamura ? Probablement pas. Né d’un père japonais et d’une mère allemande, ce jeune homme a grandi à Baldham, a passé son Abitur (bac) au lycée de Vaterstetten et se sent toujours bavarois.

Maintenant âgé de 36 ans, il vient d’être nommé « Cuisinier de l´année » par le Gault & Millau avec un score de 19 sur 20. Le Michelin lui accorde 2 étoiles et un véritable éloge qui est à lire en page 517 du guide actuel (édition allemande).Il fait preuve d´une grande créativité et de beaucoup de goût.Sa cuisine qui allie merveilleusement bien la tradition japonaise à la cuisine internationale se déguste au Restaurant ‘Werneckhof by Geisel’ situé à Munich.

Lettre No. 4

Janvier 2020

Avent et Noël

Traditionnellement c’est une période pleine d'évènements, de fêtes et de rencontres.

Quatre arbres de noël décorés étaient installés dans les différentes parties de la commune et ont accompagné de petits marchés de noël bien ravissants. Idéalement nous espérions une ambiance enneigée mais la météo n'a pas joué le jeu et resta plutôt grise.

Pour ceux qui ne savaient toujours pas quoi offrir quelques jours avant Noël, des bons d’achat d'une valeur de 10€ utilisables seulement dans les commerces de la commune de Vaterstetten étaient proposés par la mairie. Voilà une action qui rend heureux aussi nos commerces !

Marché de Noël

Notre association a tenu un stand de crêpes sur le marché de Noël et son succès fût tel qu’il y avait parfois une longue file d’attente. Nos amis d’Allauch occupaient dans le même temps deux cabanes où ils

proposaient à la vente une soupe de poissons et beaucoup d'autres spécialités de Provence. Les tapenades, le miel, les savons et -bien sûr- le bon vin ont trouvé de multiples acquéreurs et se sont très bien vendus.

Notre grande crèche provençale fût installée et inaugurée pendant une matinée festive dans le hall de la mairie. Pendant quatre semaines nous y avons accueilli beaucoup de visiteurs intéressés, qui n’ont pas manqué d’acheter les spécialités provençales également proposées !

Les jumelages

L’année 2019 a été une année d' anniversaires. Avec les amis de Trogir en Croatie nous avons fêté les 10 ans de jumelage et avec Alem Katema en Éthiopie les 25 ans. Cela a été l'occasion de rencontres amicales dans une ambiance conviviale, accompagnées de bons repas avec des spécialités des pays respectifs. Les trois associations de jumelage de Vaterstetten entretiennent une bonne et étroite relation, parfois les mêmes personnes y sont engagées.

Beaucoup de nos communes voisines sont jumelées avec des villes françaises, c’est pourquoi notre comité a eu l’idée d’initier une rencontre avec les comités de jumelage respectifs des autres communes.

Cela nous a donné l’occasion de faire la connaissance des partenaires d'Yssingeaux, St. Marcellin, Mougins, Mandelieu la Napoule, Ablon sur Seine et du Vesinet .

Une soirée bien intéressante avec beaucoup d' échanges et de discussions sur les expériences, les problèmes et les différentes possibilités de partenariat vivant. Tous les participants sont tombés d’accord pour répéter régulièrement ces rencontres très informatives, enrichissantes et agréables.

L’amitié franco-allemande n’est pas limitée aux échanges avec Allauch.

Un groupe d' élèves de notre lycée a fait un voyage en Normandie où ils ont été accueillis dans des familles d' Argentan. Les visites de Bayeux et du Mont Saint Michel ont complété le programme intéressant de ce voyage.

La mobilité

Vaterstetten est une commune très étendue et il n’est pas toujours évident de se rendre d’un point à l’autre. Ceci est d'autant plus difficile pour les gens âgés, sans voiture et à une mobilité réduite. Un problème qui est certainement connu aussi à Allauch.

Pour changer cela, une association offrant un service de transport individuel, gratuit et à la demande, vient de se créer à Vaterstetten.

Le service est assuré par des bénévoles et n’est pas une concurrence mais plutôt un complément aux services de taxis et de transports publics.

Cette offre est trés bien accueillie et son succès est étonnant !

La commune se lance dans la mobilité électrique !

Soutenue par un programme de l’état, la commune de Vaterstetten vient de recevoir quatre nouvelles voitures électriques (un total de dix voitures est prévu ) ! Par contre, le nombre de bornes publiques d'alimentation électrique dont dispose la commune reste insuffisant -pour l’instant elle en compte deux-, mais une amélioration est planifiée pour 2020.

Vive le vélo !

Une première voie pour vélos est officiellement établie dans la commune. Il ne s'agit pas d'une piste cyclable mais bien d'une voie qui peut être également utilisée à vitesse réduite par les voitures et les motos car la priorité y est absolue pour les vélos.

Les élections municipales

Le 15 mars 2020 auront lieu les élections municipales. Notre maire sortant Georg Reitsberger ne pourra plus se représenter, car il a atteint la limite d’âge qui est de 67 ans pour les maires au moment de l’élection. Nous aurons donc cinq nouveaux candidats représentants les différents partis politiques, ce qui augure d'une campagne électorale captivante.

La réception du nouvel an par la mairie

Au début de l’année la mairie organise traditionnellement une réception des voeux au cours de laquelle d’une part un bilan officiel des événements marquants de l'année passée est fait et d’autre part sont honorés des citoyens de la commune dont l'engagement bénévole fut exemplaire.

La soirée fut festive et animée par le grand orchestre de l’école de musique ainsi que par le groupe rock du lycée.

Comme les années passées nous avons été gâtés par un des meilleurs traiteurs de Munich qui a --quelle chance-- son siège à Parsdorf/Vaterstetten!

L’arbre de Mai 2020 à Baldham

Vous vous souvenez : En 2019 le nouveau Maibaum fut érigé à Vaterstetten.

Encore un à 2020 ???

Mais oui, c’est une tradition pour chaque commune, donc en 2020 nous aurons l’occasion de la fêter à Baldham. Comme il y a sept communes à Vaterstetten et les Maibaum sont à changer tous les cinq ans, cela assure que nous avons pratiquement chaque année une bonne occasion pour fêter ! L’arbre est déjà choisi et au mois de mars il sera transporté à Baldham-village. Là il sera préparé, peint et décoré pour attendre sa fête au 1er mai.

Pendant toute cette période l’arbre sera surveillé nuit et jour par les jeunes hommes du village, car les villages voisins profiteraient de la moindre occasion pour voler ce symbole (je vous ai déjà parlé de ce coutume).

Attendons la surprise !

 

Lettre Nr. 3

Juillet 2019

Voyage à Allauch:

Cette année nous étions 35 personnes à prendre le bus vers Allauch. L’accueil chaleureux et le logement sympathique dans les familles furent la preuve de notre partenariat vivant. Nos amis français avaient préparé un programme bien étoffé qui donnait l’occasion même à ceux qui venaient depuis des années de découvrir du

nouveau et de se réjouir de retrouver des endroits connus. Le beau temps du midi nous a gâté tout au long de notre séjour et les pauses baignade étaient les bienvenues! Parfois nous aurions aimé rester plus longtemps à un endroit, mais il faut faire des choix parmi tant de choses intéressantes à faire ou à voir.

Notre retour a été un peu perturbé par un souci de bus, mais les participants furent unanime à dire qu’ils avaient apprécié ce séjour et l’hospitalité : « Allauch vaut toujours le voyage ! » Un moment fort de notre séjour fut la visite de la carrière de lumière près des Baux de Provence.

Les Baux, un des plus beaux villages de Provence se trouve sur une saillie rocheuse impressionnante des Alpilles. Le village a donné le nom au minéral bauxite, découvert à ses alentours et qui a servi à produire de l’aluminium pendant des années. À proximité il y a des carrières de très belle pierre blanche, la pierre de Provence, qui est toujours utilisée dans la construction. Les pierres étaient extraites sous terre en découpant d’énormes blocs cubiques, créant ainsi de grandes cavernes jusqu’à 14 mètres de hauteur. Jean Cocteau y tourna en 1959 le film « le testament d’Orphée ».Sur ce site a été créée une salle d'exposition équipée d'une technique multimédia moderne et disposant d'une surface de projection de plus de 6000 m2.

L’exposition actuelle «nuit des étoiles» montre des oeuvres de van Gogh, qui sont absolument merveilleuses par la beauté des couleurs et la splendeur des images. Les diverses images accompagnées d’une musique classique créent dans l’ensemble un festival pour nos sens, impressionnant et euphorisant. On est tellement pris par ces impressions qu’il faut un peu de temps après la visite pour se retrouver de nouveau dans la réalité banale.

Karambolage:

Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, voici un petit conseil: Arte diffuse tous les dimanches soir une petite émission très intéressante d’environ 15 minutes. Mots, rites, objets, références… ‘Karambolage’ propose une anthropologie comparative amusée des autochtones, de part et d’autre du Rhin. C’est vraiment bien fait, par une équipe de rédaction franco-allemande à Paris, et sur le ton de l'humour nous apprenons et comprenons certaines différences et/ou points communs culturels à nos deux pays. Récemment a été diffusée la 500ième (!) émission de Karambolage, une preuve de qualité et de popularité ! À voir et à découvrir sur Arte-D, en général le dimanche à 18h55,et sur Arte-F à un horaire un peu plus tardif (voir le programme télé).

Pour les émissions déjà diffusées, il suffit de taper sur google « arte karambolage » pour les avoir sur internet.

Nous prévoyons d’animer un de nos prochains Stammtisch sur le thème de cette émission.

Voyage à Vaterstetten:

Nous nous réjouissons d’accueillir de nouveau nos amis de Allauch du 15 au 21 juillet. Malheureusement le nombre de participants sera réduit cette fois-ci, mais nous prévoyons comme toujours un accueil chaleureux et un programme ambitieux. Plusieurs sorties vers les montagnes et les lacs sont prévues, ainsi qu’une visite

de Herrenchiemsee, là où Louis II de Bavière a réalisé son rêve d’une copie du château de Versailles.

Pendant cette semaine la Straßenfest (fête du village) et des visites dans les Biergarten viendront compléter le séjour afin de faire vivre à nos amis français l’authentique ambiance bavaroise.

Lettre Nr. 2

Avril 2019

Pâques

Aux alentours de la fête de Pâques il y a plusieurs traditions et coutumes qui nous sont chères. C’est d’abord la fête religieuse qui est célébrée par les catholiques comme par les protestants. Depuis la réforme de Luther le vendredi saint est devenu un des jours de fête le plus important pour les protestants et c’est férié en Allemagne. Pour les enfants c’est surtout la fête des oeufs de Pâques et d’autres friandises. Pour décorer la table et l’appartement, les oeufs sont vidés par deux trous et peints à la main. Par conséquence pour utiliser les oeufs, c’est aussi une période pour faire des gâteaux et des omelettes ! D’autres oeufs sont cuits et teints en différentes couleurs. Attention : cela ne marche bien qu’avec des oeufs blancs, très difficiles à trouver en France ! Le matin du dimanche de Pâques un lapin passe dans le jardin pour y cacher des nids avec des oeufs et des chocolats. Et les enfants courent pour les découvrir. C’est un paradoxe : les oeufs de Pâques sont apportés par des lapins !?!?

Arbre de mai

Ceux qui sont déjà venus en Bavière ont certainement remarqué les grands arbres décorés qui sont érigés dans chaque village bavarois. Cette coutume existe dans différentes régions d’Allemagne, mais c’est en Bavière que la tradition est la plus forte et la plus visible. C’est un symbole de fertilité, de l’amour et de la joie de vivre. En fait, il y a encore plusieurs interprétations, ce n’est pas très clair.Tous les cinq ans au début du mois de mai un grand arbre bien droit est abattu, élagué, décoré et érigé au centre de chaque commune (aussi à Munich). Traditionnellement l’arbre est érigé manuellement par les jeunes hommes du village. Pour cela il faut une certaine technique, une bonne coordination et beaucoup d’huile de coudes. Aujourd’hui, pour des raisons de sécurité, les pompiers assurent souvent cette procédure avec une grue. Ceci est toujours accompagné d’une grande fête votive avec musique, danse et la bonne bière ! Pour Vaterstetten avec ses sept communes, il est donc pratiquement garanti qu’il y a un « Maifest » chaque année dans une partie de la grande commune ! C’est une grande fête traditionnelle avec de magnifiques costumes bavarois et cela vaut absolument le voyage ou un détour dans un autre village. Pendant cette période de préparation qui dure plusieurs semaines, il faut bien surveiller et protéger l’arbre, car les communes voisines vont essayer de le voler ! Dans le passé cela se transformait souvent en bagarre entre les jeunes hommes. Aujourd’hui il y a des règles qui interdisent toute violence, donc les voleurs doivent arriver pendant la nuit pour enlever cet arbre de plusieurs tonnes et de 20 à 30 mètres de long ce qui n’est point évident. Une fois réussi, ce vol ne peut pas être poursuit en justice, mais la commune doit payer une rançon aux voleurs, normalement c’est un bon casse-croute avec cent litres de bière (ou plus). Pour l’anecdote : Un maire de Munich se fâchait tellement quand les jeunes d’un petit patelin voisin avaient réussi de voler ce magnifique arbre qui devrait être érigé quelques jours après – et qui n’était pas surveillé pendant la nuit ! Il voulait les poursuivre en justice, mais il était hué par tout le monde (mauvais joueur !!) et il n’était plus élu aux prochaines élections !

 

Lettre Nr. 1

Mars 2019

Commune:

Vaterstetten avec un total de plus de 22.000 habitants se trouve à l’est de Munich. Ce n’est qu’en 1978 au cours d’une reforme territoriale que sept communes indépendantes furent groupées sous le nom de Vaterstetten. Notre Maire, Monsieur Georg Reitsberger: Il est un multi-talent: agriculteur, restaurateur, distillateur, maire, avec des connaissances profondes de l’histoire de la région et de la commune. Et il adore conduire un vieux tracteur, accompagné des enfants enchantés! Il ne pourra plus se présenter aux prochaines élections car une existe la limite d’âge (65) pour les maires! Nous aussi, nous avons un « grand débat ». En avril , le maire et le conseil municipal invitent tous les habitants à participer à deux grandes réunions (Bürgerversammlung) en avril où on peut discuter ensemble, proposer, expliquer et poser des questions. C’est un format informel pour renforcer le lien entre l’administration et les citoyens.

Associations:

Les pompiers

Ils sont fiers de présenter le bilan de l’année passée. 174 actions et 12.500 heures de services. En Allemagne les pompiers ne sont pas militaires, mais pour la plupart des bénévoles, organisés en associations.

Nachbarschaftshilfe

(« l’aide au voisinage », comparable à un centre social)

Cette association travaille surtout avec des bénévoles sur un très large champs d’actions : accompagnement des seniors et des handicapés, plusieurs crèches et jardin d’enfants, séminaires et conseils, transport à la demande, famille monoparentales, etc. etc.

Förderverein Senioren Vaterstetten

Vu le fait que les différentes parties de la commune sont dispersées et éloignées, cette nouvelle association a pour but d’organiser un transport à la demande pour les seniors à mobilité réduite pour compléter les transports publics ou taxis parfois inexistants.

Jumelage:

Vaterstetten est jumelé avec trois villes à l’étranger Allauch en France depuis 37 ans.

Une présentation des grandes fêtes sur la Côte d’Azur (fête de citron, fête de mimosas, etc.) avec des photos magnifiques a donné l’envie et la motivation de visiter cette jolie région proche d’Allauch! L’association de jumelage Allauch-Vaterstetten se trouve en pleine préparation des voyages et des échanges en juin et juillet.

Alem Katema en Ethiopie depuis 25 ans.

Un anniversaire qui se fête !Les préparations sont en cours. Récemment cette ville en Ethiopie avait reçu un véhicule- Unimog offert par les pompiers de Vaterstetten. L’association soutient aussi la construction d’une école et de plusieurs jardins d’enfants.

Trogir en Croatie depuis 10 ans.

Pour fêter cet anniversaire un vrai Maibaum bavarois sera préparé ici et en suite transporté par la route en Croatie. Il trouvera sa place très visible près du pont vers l’ile Ciovo. Une exposition des oeuvres d’art « Multicolors- les couleurs de Dalmatie » est actuellement présente à la mairie de Vaterstetten.

Environnement:

Un groupe de travail (Energiewende Vaterstetten) sur le changement d’énergie et du climat s’est établie depuis quelque temps. Le but est de trouver et de réaliser des actions au niveau de notre commune pour protéger l’environnement et le climat. Il ne s’agit pas de discussions théoriques et philosophiques mais de propositions concrètes au conseil municipal pour réaliser ce but le plus vite possible.

Sport:

Félicitations à l’équipe féminine de Golf du lycée Humboldt à Vaterstetten! Ces jeunes filles viennent de gagner le concours national pour les Olympiades.